Nos 10 jours à la découverte de l’île de La Réunion en famille

Cirque de Mafate

Voici une destination dont j’attendais beaucoup. Cela fait longtemps que je rêve de visiter cette île et de ses cirques. La France mais si loin de la métropole. Et puis comme beaucoup de destinations elle est passée à la trappe au profit d’autres pays plus dépaysants. Mais cette fois nous sommes tout proche, 45min de vol depuis Maurice, pas d’excuse. C’est parti pour 10 jours sur l’île intense !

Arrivée et itinéraire

Depuis Maurice il faut moins de temps pour rejoindre La Réunion que pour faire un Lyon – Écully aux heures de pointe. En revanche à 200€ l’aller-retour sans concurrence (pas de traversée bateau), il s’agit de l’un des vols les plus chers compte tenu de la distance. On décolle, un jus de fruits, pas le temps d’aller aux toilettes et on attérit !

Arrivée vers 11h à l’aéroport Rolland-Garros situé à Saint-Denis dans le nord de l’île. Nous récupérons un porte bébé de rando que nous avons loué via Lokanoo (30€ pour 10 jours, ils proposent tout le matériel de rando et camping en location, vraiment top). Une navette vient nous récupérer pour nous emmener à notre voiture de location située en dehors de l’aéroport (moins chère car moins de taxes). Nous sommes passés par Garcia Location, petite C1 neuve surpuissante (non je déconne !!), 17 000km, 5 portes, 212€ pour 11 jours de location. Aucun souci avec eux, très pro.

Aéroport Roland Garros

Venant de Maurice nous avons envie de voir autre chose que les plages. Il faut dire aussi que l’on peut difficilement faire plus jolies que celle de l’île sœur et La Réunion n’est pas réputée pour cela. Nous allons donc privilégier côtes sauvages et cirques.

Notre tour de l’île :

  • 2 nuits à Bras-Panon pour découvrir l’est
  • 2 nuits à Hell-Bourg dans le cirque de Salazie
  • 3 nuits à La Saline Les Bains pour rejoindre notre amie Lauriane qui vient de s’installer à La Réunion et voir l’ouest et Mafate
  • 3 nuits à Saint-Joseph à la découverte du sud sauvage

L’est de La Réunion

Nous avons choisi Bras-Panon car la ville est proche de l’aéroport et nous semble bien placée pour découvrir l’est. Pour nous l’emplacement était idéal. Nous avons trouvé un logement sur AirBnb, 2 chambres et terrasse, 54€ la nuit, parfait. Nous arrivons sous la pluie, qui durera une partie de la nuit.

L’ambiance ici tranche radicalement avec celle de Maurice. C’est luxuriant, escarpé, il y a des cascades partout et en même temps on se sent vraiment en France. L’est, partie moins touristique, a conservé une authenticité attachante. On prend une petite claque sur tous ces paysages et cette nature. Voici nos visites pendant ces 2 journées :

  • Cascade Niagara, Sainte Suzanne. Au milieu des champs de cannes, belle cascade avec plage de galets pour pique-niquer, sympa.
  • Phare de Bel-Air, Sainte Suzanne. Seul phare de l’île, vue peu dégagée, au fond d’une impasse, assez peu d’intérêt.
  • Belvédère de Takamaka. Point de vue grandiose sur les montagnes et cascades alentours. Se rendre sur place le matin de bonne heure pour avoir une vue dégagée, magnifique. Possibilité de randonnées depuis le belvédère. Il s’agit d’un site EDF d’où partait un téléphérique privé pour les employés. Mention spéciale à l’aire de pique-nique / BBQ, 2km plus bas, très belle vue également et surtout superbe aire de jeux pour les enfants. Nous sommes restés ici un bon moment, Martin s’est régalé, quel cadre et personne en semaine !
  • Route vers le sud : court arrêt à l’église Saint Anne, à côté de l’office du tourisme, très jolie façade colorée (fut également lieu de tournage pour le film La Sirène Du Mississipi de François Truffaut). Second arrêt au pont suspendu de la Rivière de l’est. Il était en 1894 le plus long au monde avec une taille de 152m. Site un peu laissé à l’abandon, on ne peut plus le traverser à pied. Petite gargotte de fruits devant. Notre Dame Des Laves, Piton Sainte-Rose. Jolie église colorée, célèbre car la coulée de lave qui a traversé le village en 1977 s’est arrêtée dans son entrée avant de la contourner ! De là à voir une intervention divine, il n’y a qu’un pas.
  • Anse des cascades, Sainte-Rose. Superbe site, très bien aménagé, parking, tables de pique-nique et restauration (pas de CB) sur place. Pas de baignade possible, mais petite (ou longue) balade avec en toile de fond les cascades et devant vous la mer et les vagues qui viennent se fracasser sur la roche volcanique. Magique.
  • Les coulées de lave du Piton de la Fournaise. Changement radical d’atmosphère dès que l’on pénètre dans le sud-est de l’île et plus particulièrement dans les champs de lave. On se rend bien compte des mouvements de magma qui ont rejoint l’océan. Les panoramas m’ont rappelé l’île de Lanzarote et ses mers de lave. On peut ici voir les coulées successives (on remarque bien la réapparition de la végétation en fonction de l’ancienneté) et un point de vue est aménagé sur celle de 2007. Accès interdit pour les balades.
  • Bassin Bleu, Saint-Anne. Le nom nous évoquait un lagon…. ben c’est plutôt marécage en bord de route. Quelques bassins à l’eau claire au milieu des roches tout de même. Déçus de cet endroit, dévorés par les moustiques, nous sommes vite partis !

  • Bassin La Paix, Bras-Panon. Accessible après 10min de marche et quelques escaliers. Grand bassin pour se baigner, très belle cascade avec un gros débit. Attention, la baignade proche de la cascade est interdite car il y a eu une noyade en 2018. Parfait pour se rafraichir, vraiment chouette.

L’est nous a réellement conquis et mis tout de suite dans l’ambiance nature et grandiose de l’île. Vite la suite !

Cirque de Salazie, notre coup de coeur

Depuis Bras-Panon nous avons pris la route direction Hell-Bourg, dans le cirque de Salazie. Le trajet en lui-même est grandiose et les paysages spectaculaires. Plusieurs arrêts sur la route sont possibles pour observer la cascade du Voile De La Mariée et le Piton D’Achaing. Sublime.

Nous avons choisi de loger dans un gîte de randonneurs, à La Mandoze chez Patrick Manoro. Je ne peux que vous conseiller cet endroit que nous avons adoré. Patrick est très gentil et avenant, le gîte est propre et agréable. Possibilité de dormir en dortoir ou en chambre privée pour 2 ou 3 personnes. 54€ la nuit avec petit déjeuner en chambre triple (nous avons même eu un lit bébé pour Martin). De plus Patrick propose un dîner créole (22€ par personne) avec animation guitare… nous sommes tombé sous le charme de cet endroit qui nous rappelle pourquoi nous avons décidé de voyager et rencontrer du monde dans ce type de lieu.

Le village de Hell-Bourg est magnifique. Belles maisons créoles, entouré de montagnes et caressé par la brume et les nuages. C’est très calme et cela confère au lieu une ambiance particulière que nous avons adoré. On serait bien resté ici quelques jours de plus.

Il y a de nombreuse randonnées qui partent du village. Malheureusement avec Martin nous sommes restreints à de petites balades. Nous avons fait celle des 3 Cascades, ça monte fort et avec le porte-bébé c’est fatiguant mais ça passe. Balade sympa (1h30 aller-retour) et en arrivant petit mausolée et cascades en fond. Nous avons également fait le tour des anciens thermes. Très facile avec un petit, parfait. (1h aller-retour)

Dans le village il est agréable de se promener à pied pour découvrir les maisons créoles (un tour organisé et explicatif est possible). Cimetière paysagé très joli et visite de La Maison Folio (visite libre 4€, visite guidée 6€) et de son magnifique jardin rempli de fleurs exotiques. Beaucoup de snacks et restaurants sur place, nous avons testé le Ti’ Chouchou, très bon.

Après 2 jours ici c’est déjà le moment de partir, direction l’ouest à La Saline.

A l’ouest chez les Zoreilles

Afin de voir une petite partie de la côte ouest et pour rejoindre Lauriane qui vient de s’installer, nous posons nos sacs à La Saline Les Bains. Ici c’est ambiance métropole, blanc, logement pas donné, glace plus chère que sur la côte d’azur, plage et lagon. Nous avons trouvé un super appartement sur AirBnb avec grande terrasse, jacuzzi et vue lagon ! Au top pour les 3 prochains jours.

Après une soirée bien arrosée et un réveil difficile nous décidons de reporter nos plans de balade du matin. La côte ouest c’est un peu la vitrine plages / cocotiers. Mais plombé par les attaques de requins de ces dernières années, le tourisme ‘côté mer’ a du mal à se remettre. Nous les premiers, avons suivi à la lettre les indications concernant la baignade. C’est vrai que l’on a la curieuse impression d’être bloqué à terre ! Cela ne nous a pas empêché de louer des kayaks (plage de trou d’eau) pour apprécier le coucher de soleil depuis le lagon. Bon, il y avait de la houle, des grosses vagues venaient s’écraser sur le récif et en jouant avec je me suis retourné comme un débutant ! Résultat, une paire de lunettes neuve de perdues !

Pour la baignade, toutes les plages du nord-ouest sont protégées par le lagon. A part le corail mort très présent sur la plage, aucun danger. Un peu plus au nord la plage de Boucan-Canot, sans lagon, est aussi très sympa. Une zone de baignade surveillée est aménagée et il y a sur place de nombreux commerces et restaurants.

Nous en avons profité pour visiter le centre Kelonia. Il est dédié à l’observation et la conservation des tortues marines. Parfait pour passer un moment en famille. Nombreuses salles et bassins pour en apprendre plus sur les tortues. Certaines sont soignées sur place avant leur retour à l’océan. Ouvert de 9h à 18h, adulte 8€, enfant 5€.

Le Maido : point de vue incontournable sur le cirque de Mafate. Pour ceux qui ne peuvent pas faire le tour de l’ile en hélicoptère pour observer le cirque de Mafate, le Maido est l’endroit parfait. Encore faut-il s’y rendre et jouer d’un peu de chance. Après une première tentative soldée par un échec pour cause de vomito (ça tourne tourne) et de nuages persistants nous décidons de ne pas en rester là. Réveil à 6h le lendemain, départ sans enfant. Arrivés sur place à 7h30, temps dégagé, le spectacle est sublime. On peut observer les villages dans le cirque mais aussi les hauts sommets : Gros Morne, Piton des Neiges et Grand Bénard. Nous restons plus d’une heure à contempler ce spectacle magnifique avant que le temps ne se couvre. Vraiment à faire si vous ne prévoyez pas de grande randonnée dans le cirque.

Après ces 3 journées à se reposer, visiter et profiter de l’appartement c’est l’heure de se remettre en route. Retour au boulot, à la Possession, pour Lauriane et direction le sud pour nous.

Sud sauvage

Pour nos 3 dernières nuits, nous nous installons à côté de Saint Joseph, sur les hauteurs. Petite case trouvée également sur AirBnb, grand salon, 2 chambres, parfait pour nous 3. Le sud nous rappelle tout de suite l’est, plus sauvage et plus vert. Voici un petit aperçu de notre séjour ici :

  • Jardin des Parfums et des Epices, Saint-Philippe. Magnifique jardin botanique, vestige de la forêt primaire. Possibilité de visite guidée à 10h30 et 14h30 (durée 1h30). Il s’est mis à pleuvoir énormément lorsque l’on est arrivé, nous avons fait un petit tour de notre côté car pas équipés de vêtement de pluie mais la visite guidée est à préférer je pense. Belle boutique de produits locaux et Bio notamment de la vanille. Tarif 6,10€.

  • Puits des Anglais et Puits des Français, Le Baril. Le long de la côte sauvage, parsemée de roche volcanique noire, il s’agit de jolis lieux naturels aménagés. Une piscine d’eau de mer et un petit café pour le premier. Un grand espace pique-nique avec vue sur la mer et un restaurant pour le second. C’est magnifique, nous sommes restés ici un bon moment à contempler le paysage et les vagues. Bon on s’est aussi fait alpaguer par une vieille dame sur le parking qui nous débitait des paroles sur Jésus et le Diable, un peu collante !
  • Rivière et cascade Langevin. Superbe spot à l’est de Saint-Joseph. Nombreux bassins pour se baigner et magnifique cascade accessible en voiture dans les hauteurs. Martin dormait dans la voiture mais possibilité de descendre pour se retrouver au pied de la cascade.
  • Piscine naturelle, Manapany-Les-Bains. Endroit parfait pour se baigner avec des enfants. Eau claire à 28°, les vagues s’éclatent sur les rochers juste derrière, petits poissons,… pensez au masque et au tuba ! Nous avons passé un super moment ici.
  • Notre dernier jour devait être dédié à La cité du volcan et au Piton de La Fournaise. Après un réveil tardif nous avons préféré prendre notre temps et finalement rentrer tranquillement dans le nord.

Une fois de plus, cette partie sauvage de l’île nous a emballé. De façon générale La Réunion est une magnifique surprise. Nous sommes conquis par ses cirques, ses montagnes verdoyantes, ses cascades et sa culture créole. Même si les activités, principalement sportives, ne sont pas toujours conciliables avec un petit bout de 2 ans 1/2, nous reviendrons c’est certain. L’envie de la découvrir, plus longuement, à travers de belles randonnées est très forte.

Pour l’instant l’heure est au retour, nous déposons la voiture, rendons le porte bébé et montons dans notre avion. Le temps d’un épisode de Peppa Pig et nous voici rentrés à Maurice !

Une question, un commentaire, un bon plan à partager sur votre séjour avec des enfants à La Réunion ? N’hésitez pas à nous laisser un message ci-dessous.

1 Comment

  1. J’y était l’année dernière çà à vraiment changer vraiment cette ile ma agréablement surpris ! Je suis adepte du voyage minimaliste et j’emporte avec moi juste le nécessaire !! Je me rappel q’un soir j’ai du visité un petit bazar à st pierre qui était ouvert 24h / 24 ! Vraiment j’adore cette île j’y retourne bientôt cette fois-ci avec un sac un peut plus grand que le précédent je l’ai pris sur https://www.toundras.com/ j’adore leur produit très ergonomique et pratique breff cette été je part pour La Réunion !

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge