Afrique du Sud : Road-trip d’Oribi Gorge à la Wild Coast

Wild Coast

Après cette journée forte en émotion à Umkomaas, avec une double plongée requins, nous reprenons la route vers le sud. Direction Oribi Gorge puis traversée de la Wild Coast avec des arrêts à Port Saint Johns et Chintsa. Comme toute la partie nord de l’Afrique du Sud on retrouve ici de grandes étendues sauvages, des vendeurs partout sur le bord de la route, des maison traditionnelles (rondavels), des écoliers en uniforme et du bétail qui traverse sans prévenir ! C’est ça l’Afrique !!

Oribi Gorge

Après quelques heures de route rallongées par des axes fermés (nous forçant à emprunter des petites routes poussiéreuses) nous arrivons finalement. Enfin presque, la gentille propriétaire de notre hébergement nous signale qu’il est 13h30 et le check-in est à partir de 14h ! Merci madame, aucune négociation possible, nous voilà repartis pour nous remplir l’estomac ailleurs.

Route Oribi Gorge

Nous trouvons notre salut 10km plus loin à l’Oribi Gorge Hotel qui fait également restaurant. Pas mauvais, grand parc et des jeux pour enfants ! Et finalement bonne nouvelle : à notre retour nous avons le droit à un chalet de 100m², 3 chambres, 2 salons et une cuisine à la place de notre réservation d’une chambre. Une bonne surprise ! Et pour le même prix ! Et il y a des rideaux !!

Notre hébergement : Oribi Gorge Guest Farm, prix : 450 R (25€) la nuit. Grande ferme au milieu de la campagne sur un grand terrain. Prix imbattable et bien placée pour décourvrir la région. On a aimé : le surclassement sans frais dans le grand chalet. On a pas aimé : l’accueil glacial lors de notre arrivée.

Le petit plus : depuis la ferme il est possible de rouler jusqu’au bout d’une piste afin de découvrir un point de vue magnifique sur les gorges. Le propriétaire nous a précisé qu’ils célèbrent des mariages de temps en temps ici tellement la vue est impressionnante. Et en effet c’est très beau !

Il est possible dans la région de faire de nombreuses activités en plein air et il y a également plein de superbes balades à faire dans les gorges.

Lake Eland Game Reserve

Voici un super endroit où passer une journée ou plus. Il y a tout sur place :

  • réserve animalière (zèbres, élans, etc…)
  • possibilité de faire du vélo, du cheval, du paintball, de pêcher
  • restaurant : bon, copieux, pas cher, avec superbe aire de jeux
  • logements (bungalows au bord du lac, camping)
  • pont suspendu (génial)
  • tyroliennes, VTT, trottinette électrique tout terrain
  • grotte (bof)

Bref de quoi s’amuser !! Nous avons fait une partie de la réserve en voiture mais ce que l’on a préféré c’est ce grand pont suspendu qui permet d’avoir une vue époustouflante sur les gorges. Toutes les informations sur leur site, entrée : 60R (3,5€) par personne, gratuit pour les moins de 2 ans.

Avant de reprendre la route nous avons également fait un stop au Leopard Rock. Il s’agit d’un rocher qui surplombe le vide, très photogénique avec sa vue sur la rivière et les gorges. Il fait partie d’un petit complexe café-bed and breackfast, le plus sympa étant de prendre un café pour admirer la vue. La terrasse est très bien exposée et la déco intérieur vaut le coup d’œil !! Et puis cela évite de payer pour emprunter le petit sentier qui mène au rocher ! Un arrêt à faire !

Wild Coast : Port Saint John’s et Chintsa

Plage, nature et culture. Voilà qui résume la Wild Coast. L’ancien Tranksei est la région du peuple Xhosa et l’un des bastions de la lutte contre l’apartheid. Nelson Mandela était originaire de cette partie de l’Afrique du Sud.

La route pour arriver à Port Saint John’s est longue et sinueuse… voir très longue mais de toute beauté ! Nous sommes entourés d’une nature belle et sauvage et c’est très fatigués que nous arrivons finalement. A l’embouchure de la rivière Mzimvubu se trouve la petite ville, vivante et animée. Après un arrêt au Spar pour se ravitailler nous rejoignons Second beach à 5km à l’ouest. Nous nous installons pour 2 nuits au Delicious Monster Retreat.

Notre hébergement : Delicious Monster Retreat and Restaurant, chambre quadruple, 750R (40€) la nuit. Il s’agit d’une grande maison sur les hauteurs avec 3 chambres et espace commun. Tout le nécessaire est présent pour se faire à manger et il y a une vaste terrasse avec superbe vue sur la mer.

Nous passerons nos 2 jours ici à nous balader à la plage et dans les alentours. Ici les vaches dorment sur le sable et Martin à a pu barboter pour son plus grand plaisir. En revanche notre première nuit fût assez bruyante pour cause de rave party, cris et de crissements de pneu près de la rivière… pas super rassurant !

Le plus mémorable : le raid des singes. Il y a des singes partout en Afrique du Sud et nous avons déjà eu maille à partir avec ces chenapans. Un matin nous avons entendu beaucoup de bruit mais nous pensions que cela venait de l’extérieur. Et puis Martin se lève, fait sa vie dans la maison et nous interpelle « je peux plus marcher !!! ». On se lève rapidement et là : Martin les pieds dans un truc noir qui n’ose plus bouger et la maison…. en bordel total ! Nourriture éventrée et dispersée, meubles renversés, tableaux décrochés et du pipi et du caca par terre… bref sous les pieds de Martin, le pauvre il était en bug ! Ils ont trouvé un espace entre le toit et un mur pour rentrer et manger tout ce qu’ils pouvaient de nos provisions !!

Sinon même si l’arrêt est sympa, franchement Port Saint John’s est le seul endroit avec lequel nous n’avons pas trop accroché en Afrique du Sud. Sur ce, cela fait déjà 3 semaines que nous sommes en Afrique et c’est sans regret que nous reprenons la route pour Chintsa.

Don’t stop at Mthatha

Certains lieux ont vraiment mauvaise réputation en Afrique du Sud. Il faut dire que la majorité des infrastructures touristiques sont tenues par des blancs. Et chaque personne rencontrée nous a gratifié d’une anecdote glauque ou d’un conseil pour que notre voyage se passe bien… rassurant !

Alors que franchement nous ne nous sentons vraiment pas en insécurité ici. Avec un peu de bon sens et quelques règles strictes à respecter, tout se passe super bien. Mais nos hôtes en remettent souvent une couche : ne prenez pas telle route, tel itinéraire n’est pas sur, c’est une zone avec uniquement des noirs, les gens conduisent de façon trop dangereuse, etc, etc…

D’où ce titre « Don’t stop at Mthatha », phrase répétée une dizaine de fois par l’un de nos hôtes. Il y aurait ici des personnes malveillantes qui détroussent les touristes qui s’arrêtent en ville ou pendant qu’ils mettent de l’essence. Bref, du coup maintenant on flippe de traverser cette ville 😉 !! Alors que franchement on voyage depuis le début sans trop se soucier de ce genre de soucis…

Alors finalement cette ville de Mthatha ? Et bien c’était un joyeux bazar, on ne s’y est pas attardé et il ne nous est rien arrivé !!

2 jours de repos à Chintsa

Après une pause déjeuner à l’ombre d’un arrêt de bus squatté par des ânes nous arrivons dans la petite bourgade bourgeoise de Chintsa. Repaire de grosses propriétés de vacances surplombant une magnifique et immense plage sauvage. La ville est coupée en deux, Chintsa Ouest et Est. Au centre, l’embouchure d’une rivière. Il est possible de rejoindre l’une et l’autre partie à pied par la plage.

Wild Coast Route

Nous passerons ici 3 nuits, à se reposer, manger, se balader sur la plage et ramasser des coquillages. Pas de voiture, ça fait du bien à tout le monde après tous ces kilomètres !!

Notre hébergement à Chintsa : Buccaneers Lodge & Backpackers, cottage familial avec vue mer et 2 chambres, 1335R (70€) la nuit. A la fois hôtel, organisateur d’activité (surf, cheval, safari,…), backpacker, il y a vraiment tout sur place. Piscine, espace commun avec bar, cuisine, wifi, accès direct à la plage et superbe vue depuis les petits chalets qui surplombent la mer. Bref un endroit parfait pour passer quelques jours ou plus !

Après ces quelques jours de repos, nous reprenons la route, direction un autre parc emblématique d’Afrique du Sud : Addo Elephant Park.

Mais d’abord il faut rouler !! En avant !!

Une question, un commentaire, un bon plan à partager sur la Wild Coast en Afrique Du Sud ? N’hésitez pas à nous laisser un message ci-dessous.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge