Afrique du Sud : 4 jours à la découverte du Swaziland

Swaziland

Si comme moi vous ignoriez l’existence du Swaziland avant un voyage en Afrique du Sud…. bienvenus !!

Le Swaziland c’est quoi ?? Il s’agit de la dernière monarchie absolue d’Afrique avec un roi complétement égocentrique. Ce dernier a même décidé d’épouser une nouvelle femme tous les ans (il n’égalera peut être pas le record de son père qui en avait 125 !). Enclavé entre l’Afrique du Sud et le Mozambique, le royaume fût renommé Eswatini par ce même roi en 2018. Clairement personne n’utilise ce nom. C’est un peu comme lorsque tu vas en Birmanie, tu ne dis pas « je vais au Myanmar » (nom imposé par la junte militaire) et…. bref rien à voir, pourquoi sommes-nous ici déjà ? Ah oui c’est sur la route pour rejoindre la côte et Sainte Lucie notre prochaine étape.

Bienvenus au Swaziland

Après avoir quitté le Parc Kruger nous sommes partis en direction du poste frontière le plus proche pour entrer au Swaziland. Il s’agit de Jeppes Reef, il nous faudra environ 45min de route avant d’y parvenir.

Nous avions lu qu’il fallait une lettre d’autorisation du loueur de voiture pour circuler au Swaziland, on ne nous a rien demandé. Tant mieux car nous n’en avions pas !

Les formalités d’entrée sont très rapides, il faut seulement s’acquitter de 50 Rands (3€) pour passer avec la voiture. Un premier stop pour quitter l’Afrique du Sud et un second pour entrer au Swaziland. Après les premiers kilomètres nous nous rendons compte que le pays est très montagneux et les paysages magnifiques.

Paysage Swaziland

Premier arrêt, 30 minutes après avoir passé la frontière : le Phumlane Restaurant, avec une superbe vue qui domine la vallée, mais la nourriture est simplement horrible… dommage ! (en relisant nos notes dans notre cahier, Elodie a même élu ce restaurant « le plus mauvais du monde », rien que ça !)

Pas de réél dépaysement par rapport à l’Afrique du Sud. Vous pouvez payer en Rand (même taux que le Lilangeni, la monnaie Swazi) et les routes principales sont franchement en bon état. Nous continuons notre avancée et après avoir traversé la capitale Mbabane nous arrivons enfin à destination. Nous décidons de poser nos sacs à Lobamba. Capitale royale et législative du pays, la ville est très proche du Mlilwane Wildlife Sanctuary que nous souhaitons visiter.

Notre logement au Swaziland

Clairement l’atout numéro un de notre séjour au Swaziland ! Nous sommes restés 3 nuits au Malandela’s Guesthouse. On a adoré le lieu !

Il s’agit d’un établissement atypique, à la fois b&b, restaurant, espace culturel et d’exposition, organisateur de festival musical (BushFire Music Festival). Notre chambre était très jolie (chambre familiale Ochre) et le jardin magnifique. Il y a un bel espace piscine (trop fraiche pour nous lors de notre passage), le petit déjeuner est excellent avec des produits frais et cuisinés. Le restaurant est également très très bon, produit locaux avec des prix très abordables pour la qualité (environ 8€ le plat). Il sera notre cantine tous les jours ! Prix : environ 65€ la nuit pour 3.

Dans l’enceinte de la Guesthouse se trouve un immense parc en pelouse pour le plus grand plaisir de Martin. Il a passé 3 jours à courir partout et notamment pendant nos apéros à regarder le soleil se coucher avec un verre de vin. Il y a ici une vraie atmosphère particulière, nous gardons un super souvenir de cet endroit.

En plus il est situé à 10min en voiture du parc que nous souhaitons visiter !

Mlilwane Wildlife Sanctuary

Ce parc est la raison pour laquelle nous avons décidé de traverser le Swaziland. En effet Le Mlilwane Wildlife Santuary, contrairement au Parc Kruger peut se visiter à pied. Pas de prédateur ici, essentiellement des herbivores. Après les heures de voiture il est plutôt agréable de se dégourdir un peu les jambes. Et pourquoi pas d’approcher de plus près quelques animaux.

Faisant partie des Big Game Parks, vous pourrez ici utiliser votre Wildcard pour ne pas avoir à payer les frais d’entrée (3€ par jour et par personne). Forcément nous avons oublié de la présenter et… on a payé !

Il est également possible de rester dormir dans le parc. En effet au centre de ce dernier est présent un petit village de quelques huttes pour une expérience encore plus immersive.

Notre randonnée dans le parc

Après avoir passé les barrières de sécurité nous roulons quelques minutes jusqu’au centre du parc. C’est vallonné, avec de grandes prairies et un petit lac. On s’enregistre au centre des visiteurs, récupérons une carte et c’est parti ! Plusieurs randonnées sont proposées, de très courte à plus de 5h de marche. Nous optons pour une courte balade d’une heure et demie avec Martin. Une Ranger nous montre le point de départ et nous indique quelle direction suivre.

Nous aurons la chance de croiser des zèbres, des gnous, des antilopes, des crocodiles (au loin !) et quelques oiseaux. Des phacochères jouent également dans la petite prairie devant le camp.

En arrivant du Parc Kruger il faut avouer qu’il est difficile de rivaliser. Et malheureusement le parc souffre pour nous de la comparaison avec son homologue sud africain. Alors oui nous avons passé un bon moment, mais sincèrement rien de très excitant ! Nous sommes même un peu déçus ! Une halte sympa mais pas un incontournable.

100 jours !

Ce mercredi 15 mai, jour de notre départ du Swaziland, cela fait 100 jours que nous avons quitté la France ! Pour l’instant nous profitons de chaque instant ici, en Afrique, continent que nous découvrons, plein de surprises et où l’on se sent vraiment bien. Le meilleur reste à venir !

Nous reprenons la route pour traverser le pays en direction du sud. Après de gros embouteillages à Manzini en raison d’un contrôle de police sur l’autoroute (ici ils arrêtent TOUTES les voitures, sauf la notre !!). Nous mettrons plus de 5h pour rejoindre notre prochaine destination en passant la frontière à Lavumisa. Les formalités sont aussi simples que pour entrer dans le pays. Retour en Afrique du Sud à Sainte-Lucie, capitale des hippopotames !

Une question, un commentaire, un bon plan à partager sur votre séjour avec des enfants au Swaziland ? N’hésitez pas à nous laisser un message ci-dessous.

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge